Sienne

S’abandonner au creux de sa main,
Sans crainte, lui confier ses matins
Être sienne, son autre féminin
Du cœur Jusqu’aux reins.

Sur leurs lèvres sceller leur destin,
De son esprit, apaiser la faim,
Explorer son âme dans son écrin.
Faire sourire leurs lendemains.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :