Fantasme d’un soir d’été : Visite au bureau.

Gaara est en plein travail à son bureau mais il a du mal à se concentrer aujourd’hui… Il est allé faire un peu de sport pour évacuer les tensions qu’il ressent mais il a beau faire, tout son corps est en attente de cette femme avec qui il échange des messages. Chaque message relance sa libido. Il se lève et regarde par la fenêtre perdu dans ses pensées…

Comment ce petit bout de femme a pu prendre autant de place dans sa tête? Il faut dire qu’elle est tout ce dont il a toujours rêvé… Parfois, il se demande si tout ça n’est pas un rêve… Tout à coup, quelqu’un frappe à la porte… il est surpris, il était sensé être seul et sans rendez-vous aujourd’hui. Dos à la porte, il crie d’entrer.
« Bonjour »
Gaara sursaute! Cette voix, il la reconnaitrait n’importe où… mais c’est impossible! Elle a dit qu’elle était chez son amie…
Lentement, il se retourne… elle est là.

Elle avance dans l’embrasure de la porte et se fige mal à l’aise…
« Je n’en pouvais plus du manque de toi… alors me voilà ».

Il se rue vers elle, l’attire contre lui et embrasse ses lèvres passionnément… Elle est son évidence jusqu’au bout des ongles… Il referme la porte et la colle contre le bois… Son corps ferme et tendu l’immobilise et il la dévore de baisers sur le visage, dans le cou. Ses mains s’égarent sous son chemisier translucide. Il devine le galbe de ses seins, ses mamelons qui se dessinent sous le tissu. Ses mains arrivent jusqu’à eux et les caressent.

Sa main droite curieuse explore ses cuisses sous sa petite jupe noire. Elle remonte jusqu’à la limite de son porte jarretelle, poursuit sa route et constate avec délectation qu’elle ne porte pas de culotte.

Il glisse ses doigts entre ses jambes… elle est tout autant mouillée qu’il n’est dur et tendu.

Il ouvre son pantalon, la soulève. Elle noue ses jambes autour des hanches de son amant. Il sort son sexe sur lequel elle s’empale et se cambre coincée entre lui et la porte. Leurs hanches ondulent et s’agitent en harmonie.

Après quelques mouvements delicieux qui enfoncent un peu plus son sexe en elle, il se dirige vers son bureau sur lequel il la couche. Il aggrippe ses fesses et s’accroche à elle comme si leur vie en dépendait… Bon sang, il la désire tellement… Il ne contrôle plus ses émotions et son corps… c’est une déferlante sur lui… Elle est à lui entièrement et il a bien l’intention de le lui faire savoir.

Il se retire, la retourne, la poitrine écrasée sur le bureau et il enfonce un doigt dans son sexe détrempé puis dans ce joli petit cul dont il rêve depuis des jours… elle est exactement offerte comme il la voulait. Elle gémit et lui demande d’une voix rauque de la prendre par derrière maintenant. Il ne se fait pas prier.

Il la pénètre doucement puis leur corps bougent en harmonie. Il accélère le rythme et la laboure… Peu à peu, ils perdent le contrôle et jouissent bestialement ensemble, hurlant leur plaisir. Ils se rhabillent et il la prend dans ses bras tout en douceur, déposant de petits baisers sur ses cheveux. Leur bouche se cherchent et leur langue s’étreignent dans un dernier baiser tendre et langoureux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :