Les fantasmes des 1001 nuits Chapitre 4

Le quatrième jour, Rowane envoya un nouveau récit à l’objet de son désir.

Un après-midi ensoleillé, Rowane s’endort sur sa terrasse, vêtue d’un body noir en dentelle. Elle y a un lit en fer forgé confortable. A peine a-t-elle fermé les yeux qu’apparaît son Maitre. Il l’attache aux barreaux du lit avec des liens de soie et lui bande les yeux. Elle sent ses mains dans un demi sommeil lui caresser le visage et les seins tandis que sa bouche embrasse et mordille chaque recoin de son cou. Il va chercher dans son sac un Plug et s’empresse de le lui glisser entre les fesses. Rowane se tortille sous ses gestes. Ses sens sont décuplés. Les mains du libertin caressent et pincent ses seins puis descendent doucement jusqu’à son nombril puis ses hanches. Elles se glissent jusqu’à son sexe en caressant les lèvres puis le clitoris. Ses doigts et sa langue entreprennent de l’exciter toujours plus. Il la mange avec délicatesse et joue avec le plug.

Alors que son corps ondule de désir il s’éloigne et prend dans sa main un martinet. Elle aime sentir la morsure des lanières sur son ventre et ses seins. Chaque coup, lui arrache un gémissement mêlé de douleur et de plaisir. Il décide alors de lui détacher les poignets pour qu’elle puisse s’agenouiller devant lui. Elle commence par titiller son gland du bout de la langue, faisant courir sa langue le long de sa hampe et gobant délicatement ses testicules. Il pose alors les mains sur sa tête, exigent, la guidant et elle enfourne son sexe dans sa bouche effectuant des aller-retours tantôt doux tantôt rapides sur son sexe. Elle sent battre son coeur sur cette petite veine gonflée qui irrigue son sexe… Sa verge dure et gonflée commence à perler… elle lève la tête vers lui le poussant à enlever le bandeau… il est troublé par ses grands yeux bleus qui le dévorent tout autant que sa bouche… Il la place à genoux sur le lit et la prend en levrette avec délectation. Rowane excitée tant par le plug que par son amant jouit sans retenue sans se préoccuper des regards potentiels des voisins. Son Maitre la rejoint dans un râle sauvage…

La jeune femme laisse en suspend la conversation attendant une réaction de son amant virtuel. Celui-ci lui répond en découvrant le message combien il est excité par ses mots. Il accompagne son message d’une photo de lui, sensuelle, qui alimente encore les fantasmes de sa soumise.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :