Huit

Caresses de son regard,
Lorsque nous nous parlons le soir,
Tendresse dans sa voix,
Il brûle de me prendre dans ses bras.

Sous le feu de mes doigts tressaillir
Puis soudain son ordre « sans jouir »,
Me consumer lentement de plaisir
Pour lui, confiante dans tous ses désirs.

Impatiente de lui offrir ma soumission,
Attendre ses ordres avec délectation,
Frémir quand il m’emmène en pâmoison
Construire ensemble nos déraisons.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :