Tes mots

Tes mots m’obsèdent et me fascinent,
Prisonnière de pensées gourgandines
Tes mots m’aspirent et me déclinent
En mille facettes plus féminines.
Mon corps vibrant tu le dessines
Il danse comme une poupée docile,
Guidée par tes idées coquines,
Femme Indécente mais si fragile.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :